Bienvenue sur le forum de la guilde La Compagnie Noire sur Dofus - Amayiro

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Straposs
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 34
Points : 45
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Perso IG: Straposs
Lvl: 146
Classe: Sadida

MessageSujet: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 6:17

Spoiler:
 

Il me semble que cet endroit est sûr. Les conditions n’y sont pas les meilleures pour rédiger ces mots, quoi l’atmosphère y est propice. Sombre, humide et puante. Moi qui ai toujours été un serviteur de la Cité Blanche, je me suis réfugié dans les recoins les plus oubliés des égouts de Brakmar. Oh, je ne me plains pas, j’ai connus pire situation. Je ne crains qu’une chose, que mes parchemins se mouillent.

Je vais donc reprendre mon histoire, mais avant, réitérer mon avertissement. Le premier parchemin de ce que j’ai décidé d’appeler « Les Chroniques de L’île Noire » ne vous a certainement pas paru bien effrayant. Vous avez raison. Ce n’est qu’à partir de ce nouveau manuscrit que l’histoire sera chargée de pouvoir, de malédictions dont je ne suis pas l’auteur. Cette histoire se suffit à elle-même pour prendre ses lecteurs dans ses filets et les faire sombrer vers les abîmes de la démence.

Ainsi tout comme ma mère le jour de ma naissance, je me trouvais au beau milieu de la Forêt de Kaliptus, et ce pour les même raison. Il étrange de constater comment j’avais toujours jusqu’alors, considérer ce lieux comme l’un de mes préféré certes, mais surtout relativement banal moi qui ne suis même pas bûcheron. Bien des régions entourant les montagnes des Koalaks sont bien plus imprégnées de pouvoir que celle-ci. Pourtant c’est celle-ci qui semblait régir ma vie.
Alors que j’achevais quelque peu nonchalamment un warko qui avait voulu se mêler de mon combat, une ombre semblait se matérialiser devant moi. Mais ce n’était pas vraiment une ombre, plus une sorte de brume, ou bien un voile de soie presque transparente qui flottait devant moi. J’eu cru voir, l’espace d’un instant ces mirages qui nous apparaissent lorsque l’on a trop bu, ou que l’on s’est prit un mauvais coup sur la tête. Par précaution donc, j’avalais une ou deux potions. Mais le mirage persistait.
- Aide-moi …
De mirage, il venait de passer à hallucination, puisqu’il me parlait maintenant.
- Aide-moi, appela-t-il à nouveau.
Et sans même m’en rendre compte, je hochais la tête. Comment refuser quoique ce soit à ce sourire, ce regard qui avait accompagné toute mon enfance, même si celui-ci paraissait 20 cycles de moins (comprenez années^^).

Le noir se fit alors autour de moi, et le vide sous mes pieds. Une chute aussi interminable que coute sembla commencer alors. Lorsque je repris pied, dans un choc tel que j’eu l’impression d’être tombé de la montagne des craqueleurs, mes jambes cédèrent, et mon esprit sombra.
Lorsque je repris connaissance, la première chose qui me frappait était le noir, partout du noir, comme si rien n’existait au-delà de mon bras tendu. Ma vue se fut plus perçante néanmoins, et je distinguais bientôt la statue de Sadida. Je ne me trouvais pourtant pas à Astrub, et je compris alors … Incarnam. Un monde, différent de celui des Douzes, que tous connaissent pourtant, même si beaucoup l’oubli. Le monde l’âme de chacun nait, et rejoint un jour.

Pourtant, jamais, même de nuit, il ne m’a semblait voir Incarnam ainsi. Le ciel d’habitude bleu, semblait simplement inexistant. Seul un grand vide entourait l’île, semblant vouloir l’engloutir comme il engloutissait la moindre étincelle de lumière. En effet, comment appeler lumière ce qui me permettait de voir maintenant. Parfois éblouissante, parfois aussi froide et sombre que l’arrière train d’un Minotot. Parfois rouge, d’autre bleu… jamais blanche.

Puis je les remarquais, les centaines, non les milliers ou dizaines de milliers d’autres serviteurs de Sadida autour de moi, presque à perte de vue. Tous aussi troublés que je le fusse. Je fis un premier pas. Les autres firent de même. Comme si ce premier mouvement coordonné avait été prévu depuis longtemps. Je comprenais alors. Une armée, voilà ce que nous étions. Mais une armée pour affronter quoi ? Et pourquoi des Sadidas ? Alors que nous dirigions vers le grand hall d’Incarnam, je compris ma première erreur. Pas que des Sadidas … Adorateurs de Iop, Sram, Eniripsa, Osamodas, Enustrof, Ecaflip, Feca, Xelor, Sacrieur, Crâ et Pandawa. Tous étaient là, plus nombreux les uns que les autres, marchant d’un seul mouvement.
Il y avait peut-être trente milles, non au moins cinquante milles guerriers qui dégageaient, au travers de leur aura, l’expérience qu’ils avaient des combats.

Enfin que nous atteignions la sortie du grand hall, et que je me trouvais parmi les premiers, je compris ma seconde erreur. Nous n’étions pas une armée. Seulement une petite faction face aux hordes qui nous attendaient à l’extérieur. Si nous étions cinquante milles, ils étaient au moins deux cents milles qui attendaient arme à la main, écume aux lèvres. Là encore, chaque représentant des Douze était présent. Mais leur peau était d’ébène, l’aura qu’ils dégageaient d’étain et la lueur dans leurs yeux identique à celle qui éclairait cette contrée.

Une râle assourdissant empli l’air, une puanteur de chaire en décomposition l’accompagnant. L’armée ennemie se jetait sur nous telle une horde de mulous sur un bouftou égaré.

- Straposs …

La voix se fit entendre une nouvelle fois. Je stoppais ma course qui m’emmenais au devant des mes adversaires et me retournais vers le grand hall. Et je la vis de nouveau. Avec ce même sourire, ce même regard empli de tristesse. Je me retournais vers le champ de bataille, levait plus haut mon bâton pour me remettre les idées en place. Le carnage avait commençait. Des corps s’amoncelaient sur la première ligne, piétinée par les soldats de la seconde qui venait la remplacer. J’étais maintenant loin derrière le gros des troupes, et seuls quelques guerriers hébétés ou encore quelques serviteurs d’Eniripsa restaient encore là pour soutenir ceux partis au front.

« Straposs … » appela-t-elle de nouveau. Je me retournais de nouveaux et une silhouette s’engagea vers les statues des Douze. Comme envouté, je la suivais à travers le dédalles de petites îles que formait Incarnam, et me retrouvais une fois de plus devant la statue de mon Dieu.
De la pénombre qui se trouvait derrière, une silhouette, plutôt menue s’en dégagea. Ce sourire, et ce regard. Ma mère. Pourtant bien plus petite que dans mes souvenirs, bien plus jeune aussi. Non elle lui ressemblait, mais ce n’était pas ma mère. Son sourire se fit plus large, son regard plus profond.

- Bonjour, grand-frère …


Un bruit de course me parvient, accompagné de celui des armes qui s’entrechoquent. Je ne sais pas qui vient. Je ne sais si ce sont Ses séides où si c’est Lui en personne, peut-être de simples aventuriers. Peut importe, je dois bouger de nouveau. J’arrêterais donc la mon récit. J’ai bien conscience que je n’en ai pas encore révéler assez. Mais soyez patients, et par-dessus tout, vous ne devriez pas être aussi pressés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pro-Tekcheun
Blop analphabète
Blop analphabète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 577
Age : 28
Lieu : : Aix-les-Bains (Savoie)
Boulot : : Esclave chez ESSO.
Loisir : : PC, musique, dessin...
Points : 392
Date d'inscription : 23/06/2008

Feuille de personnage
Perso IG: Pro-Tekcheun
Lvl: 165
Classe: Feca

MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 9:48

Monsieur.

Franchement, je suis sur le cul: tu es à peine arrivé que tu nous fait déjà voyager; tu as beaucoup de style, toussa toussa...

Gros (Ijnebsorg) et moi-même sommes particulièrement amateurs de roleplay, et ça fait plaisir de voir une deuxième saga se développer, en plus de celle d'Alex.
Personnellement, ça me relance, j'ai bien envie d'en écrire un deuxième, et je pense que ça pourra motiver Gros à s'y mettre de son côté Very Happy

Encore bravo

__________________________________
MER IL ET FOU: http://www.gamekult.com/forum/lire_n550218_page1/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloute
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1006
Age : 27
Lieu : : Chambéry
Boulot : : Etudiant
Loisir : : Musique/Tennis
Points : 549
Date d'inscription : 19/11/2007

Feuille de personnage
Perso IG: Biloute
Lvl: 199
Classe: Sadida

MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 10:40

Smile miam miam. la suite.... xD
euh sinon pour le role play on avait créé un site avec certain pour pousser nos écrits dans un role play IG.
Difficile à mettre en place, en plus de notre manque de temps je serais pret à le réouvrir je vous en parle une prochaine fois.

__________________________________
Je hais ce que vous dites, mais je me battrai toute ma vie pour que vous ayez le droit de le dire
===========
I'm the boss here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Straposs
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 34
Points : 45
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Perso IG: Straposs
Lvl: 146
Classe: Sadida

MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 12:56

Huuum, si je comprend bien biloute, il s'agit d'écrire un RP, puis d'essayer de le jouer IG? Pas facile facile ... difficile même dirais-je ^^. Ou alors, il s'agit d'un RP sans grand combat, car difficile de prévoir à l'avance ce qu'il se passera.

En revanche, dès que l'on aura fait quelque chose ensemble (un ti donjon ou que sais-je encore) je me lancerais sur la tâche inverse... Retranscrire en RP notre aventure IG. Cela devrais être marrant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloute
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1006
Age : 27
Lieu : : Chambéry
Boulot : : Etudiant
Loisir : : Musique/Tennis
Points : 549
Date d'inscription : 19/11/2007

Feuille de personnage
Perso IG: Biloute
Lvl: 199
Classe: Sadida

MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 13:09

Le fait de narré est pas forcement plus facile mais créer un RP sa peut aussi etre sauver la princesse dans tel dj avec une récompence,...
Ou n'importe quelle histoire écrite à l'avance mais sans prévoir les investigations des personnes.

__________________________________
Je hais ce que vous dites, mais je me battrai toute ma vie pour que vous ayez le droit de le dire
===========
I'm the boss here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Straposs
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 34
Points : 45
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Perso IG: Straposs
Lvl: 146
Classe: Sadida

MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 13:15

owi owi, je vois ce que tu veux dire. Ce serait comme une sorte de mini event privé, entouré d'un pti RP sympatoche tout plein, et qu'on jouerait RP IG^^ Chouet idée ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grosbenji
Corbac déplumé
Corbac déplumé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 28
Lieu : : Somewhere lost in the space
Boulot : : Chercheur
Loisir : : Dofus, what else!
Points : 196
Date d'inscription : 09/10/2008

Feuille de personnage
Perso IG: Grosbenji /Ijnebsorg /Eyjafjallajokull/Eca-Non/Objection
Lvl: 199, 199, 171 , 114, 125
Classe: Je n’ai aucune classe. (On s'en serai douté)

MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   Jeu 22 Jan - 18:40

En ce moment gros il a mal au crane (un putain de mal de crane d'ailleurs.). J'apprécie le RP, mais j'ai pas le courage de lire ce soir tellement je suis fatigué de ma journée pourrie, j'ai du prendre 3 dolipranes en rentrant après mon heure quotidienne de bouchons.

M'en veut pas Straposs, je le lirais pour sûr ^^

__________________________________
Too late, my time has come.
Sends shivers down my spine.
Bodys aching all the time
Goodbye evrybody, I've got to go...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de L'ile Noire - Second Manuscrit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wismerhhil des chroniques de la Lune Noire
» Les chroniques de la lune noire (FROIDEVAL, LEDROIT/PONTET)
» La cabale de la Lune Noire
» Les Chroniques de la Lune Noire
» Chroniques noires: la conquête de la foudre poupre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie Noire :: Bibliotheque :: L'Âme à Teurde-Rôh LePlay-
Sauter vers: