Bienvenue sur le forum de la guilde La Compagnie Noire sur Dofus - Amayiro

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La sombre destinée d'un héros...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grosbenji
Corbac déplumé
Corbac déplumé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 28
Lieu : : Somewhere lost in the space
Boulot : : Chercheur
Loisir : : Dofus, what else!
Points : 196
Date d'inscription : 09/10/2008

Feuille de personnage
Perso IG: Grosbenji /Ijnebsorg /Eyjafjallajokull/Eca-Non/Objection
Lvl: 199, 199, 171 , 114, 125
Classe: Je n’ai aucune classe. (On s'en serai douté)

MessageSujet: La sombre destinée d'un héros...   Mer 22 Avr - 19:25

Le jour se lève, sur une pluie fine et une triste matinée d'Octolliard. Un homme se presse, rasant les murs de Brâkmar. Il marche en direction de la taverne du Chabrulé, où il entre, trempé par la pluie et frigorifié par ce vent qui vient du Cimetière des Torturés. Habitué, il se glisse furtivement dans la taverne, à peine éclairée par la lumière du jour levant. Il rejoint une table où un vieil ivrogne finit une nuit agitée par la bière et les filles de joie.
« - Monsieur, monsieur! Réveillez vous!
- Grrmmmffff
- Je vous en prie, c'est urgent, votre femme, elle...
- Quoi, ça y'est?
- Oui monsieur, votre fils vient de naître. Mais je dois vous annoncer que...
- Laisse moi me remettre sur pied fiston, et allons-y!
- Je ne vous ai pas tout dit...Votre femme, eh bien...est morte en couche. Vous êtes la seule famille de ce pauvre enfant à qui Brumaire vient de voler la mère...»

20 ans plus tard.
Oto Mustam est énervé. Il n'a réussi qu'a regrouper qu'une troupe de clampins pour sa prochaine mission. Enfin, c'est ce qu'il croit. Il est vrai que d'aspect extérieur la troupe ressemble plutôt à un dispensaire pour personnes âgées en promenade qu'à de fiers mercenaires prêts à infiltrer Bonta. D'aucuns toussent, d'autres s'appuient sur des bâtons. Ils ne sont pas âgés. Juste fatigués. Fatigués de cette guerre, qui semble durer depuis des siècles. Et leur visage reflète leur moral, miné par les mauvaises nouvelles de cette dure semaine de combat et les trop nombreuses qui ont précédé. Un seul jeune homme semble se tenir droit et être en forme. Il est pourtant vêtu de haillons, et ses vêtements déchirés laissent entrevoir à sa ceinture une dizaine de dagues de boisaille.

Il est nouveau, cela se voit. À coté de ses compagnons, il semble fin et élancé, quand eux sont trapus et usés par les combats. Ses hardes ne sont pas tâchées de sang, et ses mains ne sont pas encore abimées par le combat. Cependant, on ne voit pas son visage. Il est masqué, caché derrière une sorte de foulard, de voile. Oto Mustam, trop occupé à rager dans sa barbe en chiquant son tabac, ne remarque même pas ce nouveau venu. Il rumine en émettant des petits grognements et en faisant les cent pas devant ses troupes, qui commencent à s'impatienter, et à se demander pourquoi on les fait attendre si longtemps sous cette rude chaleur de Fraouctor, en plein soleil. D'ailleurs, ça fait bien longtemps qu'il n'avait pas fait si chaud l'été, de mémoire de paysan Amaknéen, et le sirocco venu d'Otomaï ruine les récoltes qui... Bref, ceci est une autre histoire. Le jeune homme semble dérangé. Il fait un pas en avant, et interpelle Oto Mustam.
« - Sire Oto, bonjour.
- T'es qui toi, Moskito, pour oser me déranger comme ça?
- Justement, vous ne me connaissez pas, et je venais...
- Bah, le coupa Oto, si je ne te connais pas, dégage de ma vue, misérable Kolérat!
- Non, laissez moi parler. Je viens pour vous aider à combattre. J'ai appris que les troupes étaient en manque d'effectif en ce moment, et je me suis dit que je pourrais vous apporter quelque chose...
- Toi? Nous apporter quelque chose? T'es à peine plus épais qu'un tronc d'oliviolet, et tu veux te battre, laisse moi rire! »
Des sourires pouvaient se lire sur le visage des guerriers, qui semblaient bien amusés eux aussi par ce frêle jeune homme qui semblait débarquer de nulle part.
« - Je vous en prie sire, laissez moi vous montrer ce que je sais faire. Je vous met au défi de me battre, si vous y arrivez je m'en irait, sinon je veux que vous m'intégriez parmi votre troupe.
- Mouarf tu me fais rire le Moskito, j'accepte ton défi. Mais j'espère que tu es prêt à prendre tes jambes à ton cou une fois que ce combat sera fini...Si tu en as encore la force! »

Le combat commença, sous les rires et les quolibets des soldats, qui en avaient presque oublié tous leurs problèmes, divertis par cet évènement loufoque.

Oto mis dix bonnes secondes à se relever, tant le premier coup qu'il reçut était puissant. Il ne s'y attendait absolument pas, et le temps qu'il revienne à lui, le jeune homme avait disparu. Il le chercha dans son dos, sur les cotés, mais, impossible de le trouver. Oto fit un pas en arrière, et se trouva les jambes prises dans un amas qui l'empêchait de bouger. Il apostropha son adversaire.
« Oh oh, un disciple de Sram! Cela faisait longtemps...Mais toi et tes frères ne me faites pas peur! Je vais te trouver, et tu vas prendre la raclée de ta vie le Moskito! »
Seul le vent chaud venu de la mer lui répondit, et il sentit soudain une lame sur sa gorge.
«  Tu vois Oto, j'aurais pu te tuer si j'en avais eu envie. Mais ce combat n'était qu'une simple formalité d'inscription. Je te remet les dix dagues de boisaille, considère moi comme un des tiens. »
Le chef des guerriers était sidéré. Jamais il n'avait été battu si facilement. Il cria sur ses hommes qui rigolaient de plus belle depuis que leur chef s'était fait ridiculiser. Puis il leur parla d'une future mission […]
Il avait bien grandi, le petit Sram que le maître alchimiste avait rencontré à peine sorti du berceau. Même si pour lui ça n'avait pas été facile...Son père, l'alcoolique. Sa mère, qui était morte en le mettant au monde. Il avait grandi seul, en plein cœur d'une ville tour à tour ravagée par la famine, la guerre, les intempéries. Il avait appris très tôt qu'il ne fallait faire confiance à personne, que les hommes étaient seulement avides de pouvoir et de réussite. Il avait longtemps vécu dans la rue, en volant de quoi subvenir à ses besoins. Mais sa rencontre avec Fladnag l'alchimiste avait changé sa vie. Il lui avait appris tous ses secrets, montré comment réaliser toutes sortes d'élixirs et philtres divers. C'est ainsi qu'il était devenu un maître des dagues, qui lui servait à commettre ses rapines, en alliant la puissance des potions à celle des armes...Mais aujourd'hui lesdites dagues allaient lui servir à défendre sa cité!


/HRP Comme mes confrères, la suite se verra rédigée un peu plus tard :p

__________________________________
Too late, my time has come.
Sends shivers down my spine.
Bodys aching all the time
Goodbye evrybody, I've got to go...


Dernière édition par grosbenji le Lun 6 Juil - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feudalien
Branche de Chêne Mou
Branche de Chêne Mou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1074
Age : 27
Lieu : : paris
Boulot : : restaurateur
Points : 714
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Perso IG: Feudalien
Lvl: 200
Classe: Iop

MessageSujet: Re: La sombre destinée d'un héros...   Mer 22 Avr - 21:16

Bon bah depeche toi d'ecrire la suite lol J'ai bien aimé cette petite histoire ^^

__________________________________
Je suis venu, j'ai vu.... et puis je sais plus trop pourquoi je suis la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pro-Tekcheun
Blop analphabète
Blop analphabète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Lieu : : Aix-les-Bains (Savoie)
Boulot : : Esclave chez ESSO.
Loisir : : PC, musique, dessin...
Points : 392
Date d'inscription : 23/06/2008

Feuille de personnage
Perso IG: Pro-Tekcheun
Lvl: 165
Classe: Feca

MessageSujet: Re: La sombre destinée d'un héros...   Mer 22 Avr - 21:56

Putain, Gros ... Je suis sur le cul, c'est trop énorme !
Faudrait que je m'y remette, d'ailleurs ^^

PS: J'ai pas tellement le goût de reprendre la quête des Dofus, je sens que je vais me lancer dans la rédaction d'une série de nouvelles (un peu comme pour l'histoire du dealew)

__________________________________
MER IL ET FOU: http://www.gamekult.com/forum/lire_n550218_page1/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sombre destinée d'un héros...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sombre destinée d'un héros...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» W40K-JDR "La Sombre Hérésie"
» La Garde Sombre
» Probleme avec ma Sega Naomi : affichage trop sombre en 15khz
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [BLOG] BIONICLE DESTINÉE, le retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie Noire :: Bibliotheque :: L'Âme à Teurde-Rôh LePlay-
Sauter vers: